8e forum virtuel

« Comment améliorer l'accès aux soins palliatifs pour des groupes de patients spécifiques, particulièrement vulnérables ? » C'est la question à laquelle s'est attaqué le 8e Forum de la plate-forme « Soins palliatifs ». Près de 90 personnes ont participé à l'événement virtuel.

Dans sa présentation, la Prof. Sophie Pautex, médecin palliatif et gériatre aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et membre de la Swiss National COVID-19 Science Task Force de la Confédération suisse, a résumé les leçons tirées de la pandémie. L'une des conclusions les plus importantes est que les connaissances en matière de soins palliatifs doivent absolument être renforcées dans les structures ordinaires. Selon la médecin spécialiste en soins palliatifs, il est très important que l’ensemble du personnel de santé soit formé aux soins palliatifs. Des soins palliatifs spécialisés sont nécessaires dans tous les milieux de soins. Un service national de soins palliatifs doit être ancré dans toutes les régions de Suisse et ne doit plus être une option (voir présentations).

Lors du forum, l'OFSP a également fourni des informations sur l'état de la mise en œuvre du rapport de postulat « Améliorer la prise en charge et le traitement des personnes en fin de vie ». Actuellement, l'accent est mis sur deux sujets prioritaires : planification anticipée concernant la santé et les questions relatives à un meilleur financement des soins palliatifs. Le forum offre également une plate-forme pour discuter des mesures initiales visant à améliorer l'accès aux soins palliatifs pour certains groupes de patients vulnérables.

Pour introduire le sujet, le Dr Orest Weber, sociolinguiste au Centre Hospitalier Universitaire de Lausanne (CHUV), a illustré dans sa présentation comment les compétences transculturelles peuvent être promues parmi les clinicien∙ne∙s travaillant dans les soins de fin de vie. Dans ce contexte, son équipe a lancé une offre de cours passionnante qui peut également être transférée à d'autres groupes professionnels et qui est adaptable en termes de durée et de contenu.

Le Dr Hermann Amstad (amstad-kor) a été chargé par l'OFSP d'élaborer un concept de « Soins palliatifs pour les groupes de patients vulnérables ». Il tient compte des principes de base connus à ce jour et a été élaboré avec l'aide d'un groupe d'experts. Il contient des propositions concrètes de mesures pour les groupes cibles suivants :

  • Enfants et adolescents
  • Personnes souffrant de troubles cognitifs
  • Personnes souffrant d’une maladie psychique
  • Personnes issues de la migration

Des ateliers sur ces quatre groupes cibles ont été organisés l'après-midi. Des experts invités ont discuté, dans le cadre d'une table ronde, des étapes de mise en œuvre réalisables qui pourraient être définies. Sur la base des résultats de la discussion, les activités dans le cadre de la plate-forme « Soins palliatifs » doivent être poursuivies.